Ces imprévus qui coûtent une fortune lors de rénovations d’une propriété

9


Publié sur le site web du Journal de Montréal, 16 mars 2024

On peut lire l’article ici.

Les rénovations comportent toujours une dose d’imprévus

Les rénovations comportent toujours une dose d’imprévus. Si vous en rajoutez, ça risquera de vous coûter cher. Très cher.

L’importance de planifier vos besoins prend tout son sens: mettez par écrit votre projet idéal, avec superficies, matériaux clés, quincaillerie, déco… Faites un plan. Certains sites, comme Pinterest, sont particulièrement utiles pour avoir de l’inspiration.

Il faut donc se donner des objectifs clairs quant à ce qu’on cherche à accomplir et au budget qu’on peut s’accorder. Tout dépassement de coût doit être cerné dès l’élaboration du projet, en fonction des soumissions obtenues.

Certains travaux nécessitent des plans réalisés par un designer, un architecte, un technicien en architecture; parfois, l’avis d’un ingénieur s’impose lorsqu’on touche à la structure de l’immeuble. Vérifiez aussi auprès de votre Municipalité s’il faut obtenir un permis, surtout si le chantier dépasse une certaine valeur.

Tant qu’à… faire!

En fait, la principale source de dépassement de coût, ce sont les «Tant qu’à…» demandés par le client. Par exemple, en plein chantier, vous avez l’idée d’ajouter certains finis ou d’élargir les travaux. N’oubliez pas que les ouvriers vous coûtent 85$ l’heure…

En matière de rénovations, deux philosophies s’imposent: soit on fait tous les travaux d’un coup et on en profite longtemps, soit on effectue les transformations en plusieurs étapes étalées au fil des ans.

La première approche est rationnelle si l’on décide de rester longtemps au même endroit et si l’on dispose du financement. Elle a l’avantage d’éliminer les incertitudes: plus tard, ce serait peut-être difficile d’avoir un taux d’intérêt intéressant, de dénicher un entrepreneur ou d’avoir les finis de votre choix.

La seconde approche a l’avantage d’étaler les coûts sur plusieurs années, sans avoir à emprunter une fortune d’un coup, donc à convaincre un prêteur de vous accorder une forte somme qui se traduira par une mensualité élevée. Et vous gérez ainsi les «Tant qu’à…»

La première approche vous permettra d’endurer les travaux plus facilement que la seconde. Vivre dans un chantier mettra votre couple à l’épreuve: imaginez trois ou quatre rénos pendant quelques années, surtout s’il faut vivre hors de la maison!

Enfin, il y a une différence entre rénover pour vendre et rénover pour améliorer sa qualité de vie. Dans le premier cas, on met la cuisine et la salle de bains au goût du jour, et on repeint le reste de la maison, sachant qu’on va vendre d’ici quelques mois ou années.

Si vous rénovez pour la qualité de vie, vous pouvez dépenser davantage pour les finis. Dans dix ans, votre cuisine ou votre salle de bains sera déjà dépassée… Attention à ne pas dépenser trop pour éviter que la valeur de votre maison rénovée n’excède celle du marché.

CONSEILS

• Prévoyez une marge de manœuvre de 15% à 20% pour les imprévus, qui s’ajoute à toute soumission acceptée de la part d’un rénovateur, en sus de la marge pour imprévus de l’entrepreneur.

• Sollicitez au moins trois soumissions d’entrepreneurs. Attendez-vous à multiplier les appels. Vous pouvez utiliser des services en ligne: ClicSoumission, GoSoumissions, RénoAssistance, Soumission Rénovation, Smart Reno… Une enquête récente de Protégez-Vous classe RénoAssistance en tête de liste. Sachez que ces sites offriront des services de conciliation s’il y a une mésentente avec l’entrepreneur. Vous pouvez aussi trouver un entrepreneur en utilisant le répertoire de l’APCHQ ou celui de CAA-Québec. Un autre moyen, c’est de solliciter des références de vos proches qui sont passés par là.

• Tout chantier de rénovation doit être encadré par un contrat. La Régie du bâtiment offre un modèle en ligne.

• Au fur et à mesure qu’avance le chantier, prenez des notes, des photos, posez des questions. C’est le meilleur moyen d’éviter tout différend ou toute frustration.

9 recommended
184 views
bookmark icon