Piscine et vélo: est-ce le bon moment pour acheter pour l’été prochain?

41


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 20 septembre 2023

On peut lire l’article ici.

Parfois, être à contre-courant, c’est payant, comme magasiner maintenant des produits pour l’été prochain.

Prenez les piscines. C’est maintenant qu’il faut les acheter. Vous en tirerez plusieurs avantages, surtout en période inflationniste.

Si vous achetez aujourd’hui, vous gelez votre prix au lieu de vous exposer aux inévitables majorations des premiers jours du printemps. Car la majorité des acheteurs de piscines, surtout les modèles hors terre, passent au magasin dès les premières chaleurs estivales.

J’ai vu des rabais jouant dans les 1500 $, pour des modèles hors terre allant autour de 4000 $. J’ai notamment découvert une piscine de 18 pieds à 2800 $ au lieu de 3900 $ (avec écumoire et valve filetée, mais sans la pompe et l’installation)…

En évitant cet achat impulsif, certains consommateurs obtiennent également un financement reporté de quelques mois.

Normalement, c’est à proscrire. Mais, cette fois, ça vous donne tout l’hiver pour épargner et payer votre grande bleue au moment de son installation.

D’autre part, avantage indéniable, vous êtes parmi les premiers sur la liste des installateurs.

Les consommateurs qui achètent leur piscine en juin l’obtiennent souvent au milieu de l’été.

Ceux qui l’achètent aujourd’hui voient les installateurs passer dès que la neige a fondu. Ça ajoute facilement deux mois de plaisir pour une piscine chauffée.

Vélos

Lors de la pandémie, de nombreux magasins de vélo se sont fait dévaliser leur marchandise. Après avoir vidé les Canadian Tire et autres Costco, les consommateurs se sont tournés vers les vélocistes… qui manquaient d’articles en stock.

Car, crise des chaînes d’approvisionnement oblige, les fabricants manquaient de pièces : souvent des chaînes ou des coussins de freins. Ces vélos post-COVID ont été massivement livrés l’hiver dernier. Aujourd’hui, les boutiques disposent d’importants stocks à solder.

Même si les prix ont déjà chuté depuis des mois, ils sont certainement alléchants, comparés à ceux qui seront affichés au printemps, quand les gens vont avoir remisé leurs skis et que la neige aura disparu des villes. J’ai vu des soldes variant entre 15 % et 50 %, selon les modèles ou les accessoires.

C’est également le temps de faire faire sa mise au point, car les ateliers de mécanique sont loin d’être aussi occupés qu’au printemps.

J’ai vu des ateliers exiger une attente de deux semaines en mai ou juin derniers, alors que la semaine dernière, on m’a fait attendre deux heures pour ma mise au point. Et c’était une journée occupée. J’ai donc eu le temps d’essayer un nouveau modèle de vélo électrique !

Conseils
  • Lorsqu’on achète une piscine, on vérifie les contraintes de localisation et le zonage auprès de sa municipalité ou de son arrondissement, ainsi qu’auprès de fournisseurs comme Hydro-Québec.
  • L’avantage de magasiner maintenant, c’est de pouvoir réfléchir sans se faire bousculer par des clients dans un magasin bondé. Le personnel est également moins stressé et a tout son temps pour répondre à vos questions.
  • Votre budget piscine doit aussi comprendre les (dispendieux) accessoires : pompe, chauffe-eau, éclairage, équipement de nettoyage (balayeuse ou robot), terrasse, échelle, clôture, toile, filtres, produits chimiques, serviettes, jeux… N’oubliez pas les coûts d’entretien et d’énergie annuels, qui atteignent facilement les 2000 $ en tenant compte des assurances.
41 recommended
438 views
bookmark icon