Défi vélo d’hiver : pédaler dans le froid avec le sourire

6


Publié sur le site web du Journal des Voisins, 16 janvier 2023

On peut lire l’article ici.

La plus jeune participante déguste un bon chocolat chaud après la sortie organisée de vélo d’hiver. (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Samedi dernier (14 janvier), Solon organisait une sortie à vélo dans le cadre de son fameux Défi vélo d’hiver. Une quarantaine de personnes ont pédalé dans les rues d’Ahuntsic. Le sourire était de mise.

Le Journaldesvoisins.com (JDV) avait annoncé le défi en octobre dernier. Quarante-huit heures après une méga tempête, les participants, qui se sont scindés en sous-groupes de dix cyclistes pour éviter de bloquer la circulation, ont parcouru Ahuntsic presque uniquement sur les voies cyclables. Toutes les pistes étaient dégagées jusqu’à l’asphalte. Quelques bandes cyclables l’étaient moins. 

La tournée a commencé dans le parc Henri-Julien pour se rendre au Réseau express vélo (REV), puis a emprunté cette piste jusqu’à celle de Prieur, pour aller vers l’ouest jusqu’à Tolhurst. Le groupe a tourné vers le nord jusqu’à Gouin, continué sur la piste Gouin jusqu’au REV, pour finalement cheminer vers le sud et se rendre jusqu’au point de départ, le parc Henri-Julien. Un petit groupe a continué sa randonnée pendant quelques temps par la suite.

L’événement a attiré autant des gens expérimentés que des novices, de 4 à 66 ans. La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Emilie Thuillier, ainsi que les conseillers Julie Roy et Jérôme Normand étaient du nombre. L’arrondissement accorde une subvention à Solon pour promouvoir la pratique du vélo d’hiver.

Une participante, Marie-Josée, pédalait avec sa fille de quatre ans, qu’elle traînait dans sa remorque. Mère et fille étaient visiblement heureuses d’être là. « Le vélo fait désormais partie du paysage, mais quand on pédale en groupe, ça donne une image positive du vélo d’hiver, expliquait-elle au JDV. Surtout face aux commentaires négatifs qu’on trouve parfois sur les réseaux sociaux. »

Sur la piste Prieur on peut voir un des groupes de participants à la sortie organisée de vélo d’hiver. (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Interrogée sur son expérience, sa fille a répondu qu’elle n’en était pas à sa premier sortie hivernale. « J’aime ça », a-t-elle répondu au JDV.

Une bonne habitude

« J’ai fait le choix de ne pas avoir de voiture et mes enfants ont été initiés très tôt au vélo, déclare Marie-Josée. Mon plus vieux pédale avec moi jusqu’à l’école. Ma plus jeune a bien hâte de faire de même. Mes enfants apprécient le vélo d’hiver. »

On peut voir les photos de l’événement sur la page Internet du groupe cycliste Ahuncycle. Solon explique dans son site que pédaler l’hiver, ça semble ambitieux, mais ce n’est pourtant pas compliqué. C’est ce que le Défi vélo d’hiver entend démontrer. 

À la fin du périple, tous les participants étaient ravis, malgré les obstacles souvent habituels pour les cyclistes montréalais : « Ce n’était pas une journée frigorifiée, mais une journée frigo; quelqu’un avait déposé un réfrigérateur dans la piste où nous passions », commentait Philippe Rachiele. En effet, ce jour-là, un des tronçons cyclables était en partie occupé par un camion de déménagement. Rien, toutefois, pour gâcher la bonne humeur générale.

Le Défi vélo d’hiver connaît une popularité évidente dans Ahuntsic, un territoire pourtant associé à l’utilisation intensive de l’automobile. Solon n’a aucun problème de recrutement pour son activité Défi vélo d’hiver, comme l’écrivait le JDV en novembre dernier. 

6 recommended
46 views
bookmark icon