De l’argent qui dort sur vos tablettes

17


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 28 novembre 2022

On peut lire l’article ici.

Un bon moyen de joindre les deux bouts en cette période de forte inflation, c’est d’acheter ou de vendre sur Kijiji, eBay, Etsy ou Marketplace.

Acheter sur ces plateformes se traduit souvent par des économies mirobolantes. Mais soyez avertis qu’il s’agit de transactions entre particuliers, et que vous n’avez aucune protection en vertu de la Loi sur la protection du consommateur (LPC). Et souvenez-vous, comme le rappelle Charles Tanguay de l’Office de la protection du consommateur (OPC) : « Si c’est trop beau pour être vrai, il s’agit peut-être d’une arnaque. »

Par contre, si le vendeur est un commerce, vos droits sont couverts par la LPC. Pour l’essentiel, il doit vous envoyer un document écrit qui résume la transaction (prix, date de livraison, description du produit ou du service, conditions de paiement). Vous avez aussi un droit d’annulation

Vendre

On peut aussi dégager de très bonnes sommes en vendant des choses soimême sur ces plateformes. Ma politique personnelle ? Si ça n’a pas servi depuis un an, ça dégage ! Sans être aussi strict, vous avez certainement des objets qui accumulent de la poussière dans vos placards, sous-sol ou garage. Ça représente surtout des dollars qui accumulent de la poussière.

Pour commencer, nettoyez les objets que vous voulez vendre avant de les photographier et faites des retouches de peinture pour masquer les imperfections. Prenez plusieurs photos le plus près possible de l’objet, en plein soleil, sur une surface uniforme qui contraste avec l’objet. Si votre offre comporte plusieurs objets, disposez-les comme dans une vitrine de magasin.

Description et prix

Inscrivez l’objet sous la bonne catégorie en ouvrant une seconde fenêtre à l’ordinateur, pour chercher des offres équivalentes. Normalement, vous trouvez rapidement un bon titre pour la vôtre. Celui-ci comportera le nom du modèle, le type d’objet et la marque. Copiez-collez les descriptions les plus complètes et les plus proches de la réalité.

Scruter la concurrence vous inspirera pour le prix. Si elle est peu imposante, votre prix s’apparentera aux autres offres. Si la concurrence est abondante, votre prix sera de 10 % à 20 % inférieur à la moyenne.

N’oubliez pas que vendre 10 % sous le prix du neuf est une garantie d’échec. Même si vous y êtes attachés, vos objets ne valent pas grandchose sur le marché de l’usagé. Il faut s’y faire !

17 recommended
190 views
bookmark icon