Attention aux faux services de sécurité de cartes de crédit

44


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 15 juillet 2022

On peut lire l’article ici.

Certains fraudeurs se font passer pour le service de sécurité de votre émetteur de carte de crédit. C’est la dernière arnaque à la mode.

Il y a quelques jours, j’ai reçu un appel automatisé du service de sécurité de ma carte de crédit Visa. C’était un numéro 800. Le message allait un peu comme suit : « Bonjour, c’est le service de sécurité de Visa qui vous informe que deux transactions importantes sont survenues ce matin, dont une de 400 $ avec une carte cadeau. Nos systèmes informatiques nous indiquent que vous ne faites jamais ou rarement ce type de transaction. Pour l’autoriser, faites le 1. Pour la refuser, faites le 0. »

Plusieurs personnes de mon entourage ont reçu ce genre d’appel. C’est une arnaque de type hameçonnage. Raccrochez immédiatement.

Cet appel est très réaliste. On a vraiment l’impression que c’est le centre antifraude de Visa ou de MasterCard qui tente de nous joindre. Si vous choisissez une des deux options, un préposé prendra l’appel et discutera en français avec vous. Et le ton sera très professionnel. C’est assez déroutant. Rapidement, votre interlocuteur vous demandera des informations personnelles, comme votre numéro de carte de crédit ou le numéro CVV au verso. Typique d’une arnaque !

Ne pas tomber dans le panneau

Normalement, si des transactions irrégulières sont décelées par les systèmes de sécurité de vos cartes de crédit, l’émetteur bloque tout simplement la carte sans vous avertir. D’autre part, c’est votre institution financière qui va vous appeler, pas Visa ou MasterCard.

Mieux : raccrochez et composez le numéro 800 inscrit au dos de votre carte de crédit pour poursuivre la conversation. Le représentant de votre banque ou de votre caisse vous enverra alors un texto avec un code de sécurité, au numéro de téléphone inscrit à votre dossier.

J’ai échangé avec le Centre antifraude du Canada au sujet de mon cas. Ils me confirment qu’ils reçoivent beaucoup de signalements du même genre que le mien, où les fraudeurs, qui se font passer pour des enquêteurs bancaires, mentionnent toujours deux transactions suspectes. Ils ajoutent qu’ils ont besoin de renseignements personnels pour pincer… les fraudeurs.

Les fraudeurs en profitent même pour vous demander l’accès à distance de votre ordinateur, pour organiser un transfert d’argent à partir de votre compte bancaire ou marge de crédit, toujours pour pincer des fraudeurs ! Ils vont même jusqu’à simuler un remboursement instantané de ce transfert… pendant qu’ils vident votre compte de banque.

CONSEILS

  • Grâce aux informations affichées sur les réseaux sociaux, les fraudeurs ont souvent accès à des informations sensibles, comme les boutiques que vous fréquentez, les services en ligne auxquels vous êtes abonnés et les banques avec lesquelles vous faites affaire.
  • Si vous croyez être victime d’une fraude, faites le 911 ou appelez votre service de police local.
  • Vous pouvez signaler cette fraude au Centre antifraude du Canada, ce qui fait avancer des enquêtes et fait diminuer ce type de criminalité : 1-888-495-8501 • antifraudcentre-centreantifraude.ca.
  • De la lecture sur les manières de se protéger : https://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/protect-protegez-fra.htm.
44 recommended
290 views
bookmark icon