Tout sur les réclamations à la suite des orages

7


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 10 mai 2022

On peut lire l’article ici.

Les orages de la fin de semaine ont causé des dommages à votre résidence ou à votre voiture ? Voici quelques conseils.

Votre meilleur ami, en ce moment, c’est votre téléphone ou votre appareil photo.

Prenez des clichés de TOUS les dommages, sous plusieurs angles.

De loin.

De près.

L’important, c’est que votre assureur ait une bonne idée de l’étendue et de la sévérité des dommages.

Contactez votre assureur au plus vite, soit par son site internet, soit par téléphone. Décrivez-lui exactement vos dommages.

Soyez patient : d’après une source, les assureurs doivent gérer plusieurs centaines de milliers de réclamations depuis samedi.

Couvert ou non

Sachez que toute police d’assurance habitation standard, locataire ou propriétaire, couvre les dommages par le vent. Et du vent, samedi, il y en a eu !

Une partie de votre toit est arrachée, votre cabanon ou votre BBQ est rendu chez le voisin (je l’ai vécu) ? Ces situations sont couvertes par un contrat d’assurance standard.

Les infiltrations d’eau sont couvertes par deux types d’avenants (un ajout au contrat de base) : au sol (en cas d’inondation, par exemple) ou hors sol.

Même si vous n’avez pas cet avenant, si les dommages causés par l’eau l’ont été par une ouverture créée par la tempête de vent, c’est couvert.

Votre voiture

Votre voiture est endommagée par un arbre ou des débris projetés par le vent ou la grêle ? C’est couvert si vous avez la protection « tous risques », « risques spécifiques » ou « accident sans collision ni renversement ». Vous avez aussi droit à un véhicule de remplacement, le temps de réparer le vôtre.

Travaux urgents

Vous ne pouvez joindre votre assureur et un arbre menace d’arracher votre balcon (c’était mon cas) ou de perforer le toit ? Vous avez le droit de faire faire les travaux sans attendre et de les réclamer éventuellement à votre assureur. Magasinez auprès d’au moins deux fournisseurs et conservez vos soumissions.

Les arbres

Les arbres ne sont pas couverts en cas de dommage par le vent.

Par contre, si l’arbre tombe sans faire de dommages, mais qu’il faut faire des travaux d’émondage pour accéder à un chantier de réparation : c’est couvert. Et si l’arbre tombe sur votre maison et qu’il cause des dommages, normalement, c’est couvert.

Attention : les assureurs évaluent tous les dossiers au cas par cas, d’où l’importance de prendre des photos.

CONSEILS

  • Un contrat standard d’assurance habitation prévoit des frais de subsistance si le sinistre rend votre logement inhabitable ou en cas d’ordre d’évacuation par les autorités. Info : https://infoassurance.ca/fr/blogue/Saviez-vous-que-habitation/frais-de-subsistance.aspx.
  • Un arbre est tombé sur le fil qui relie votre maison au réseau d’Hydro-Québec ? Contactez cette dernière pour obtenir un débranchement d’urgence, pour permettre à l’électricien (peut-être celui suggéré par votre assureur) de réparer les dommages.
  • Vous perdez de la nourriture (y compris du gibier) à cause d’une panne d’électricité prolongée ? C’est couvert par la plupart des contrats d’assurance, jusqu’à 1000 $.
  • Gardez toutes vos factures : hébergement, location de voiture, émondage, réparations urgentes, nourriture, restaurants, etc.
7 recommended
74 views
bookmark icon