Un résidant d’Ahuntsic finaliste aux Prix Hubert-Reeves

11


Publié sur le site web du Journal des Voisins, 16 mai 2022

On peut lire l’article ici.

Le chimiste et résidant d’Ahuntsic, Jean Bouchard, est finaliste aux prochains prix Hubert-Reeves pour son livre 27 conditions essentielles à la vie. M. Bouchard s’est dit honoré d’être finaliste aux côtés de personnages comme Yannick Villedieu et Boucar Diouf.

« Mon ego a été flatté », lance-t-il en rigolant.

Détenteur d’un doctorat en chimie de l’Université de Sherbrooke, Jean Bouchard a consacré toute sa vie à la recherche industrielle, notamment à la compréhension des mécanismes de la dégradation de la cellulose dans les procédés de pâtes et papier. Il a contribué à la création d’un nouveau matériau : la nanocellulose cristalline, pour lequel il a reçu, avec des collègues, le Prix de l’innovation du Conseil National de Recherche en Science et Génie du Canada en 2013.

Détenteur de cinq brevets, il a publié plus d’une centaine d’articles scientifiques et présidé plusieurs conférences internationales. Écrire ce livre de vulgarisation scientifique a mobilisé deux ans à temps partiel, confie M. Bouchard. Il est également nouveau directeur de la collection 27, de l’éditeur Les heures bleues, basé à Cartierville.

Lecture très agréable

Le livre, dont la lecture est fort agréable, explique 27 conditions essentielles à l’apparition de la vie sur Terre, et même à la création de l’espèce humaine. Il commence avec le Big Bang, soit la création de l’univers, et s’intéresse à divers principes de base nécessaires à la vie, comme la cellule, certaines molécules comme le carbone, les enzymes ou la cellulose, ou certains principes biologiques comme l’ADN, la reproduction, les hormones, etc.

Chacun des thèmes occupe deux pages avec plusieurs illustrations. La formule du livre et de la collection constitue en soi un défi d’écriture, qui a stimulé M. Bouchard.

« Je me suis lancé après plusieurs mois de réflexion, explique-t-il. Certains thèmes m’étaient plus difficiles que d’autres et j’ai dû multiplier les lectures. En somme, mon livre célèbre toute la beauté de la création de la vie et l’incroyable chance que constitue l’apparition et la survie de l’espèce humaine. »

Évidemment, le bouquin permet de réaliser que nous ne sommes pas éternels.

« Il suscite quelques grandes questions fondamentales : qu’arrive-t-il après la mort? D’où l’apparition de toutes les religions et croyances, développées au fil des ans », souligne l’auteur.

Susciter des réflexions

Ce dernier estime que son travail, qui est à la portée de n’importe qui ayant l’équivalent d’un diplôme du secondaire, permet de lutter contre le populisme et les raccourcis intellectuels.

« J’espère qu’il suscitera plus de questions que de réponses, et incitera les lecteurs à se documenter par eux-mêmes sur certains thèmes, tout en développant leur esprit critique », ajoute-t-il.

L’ouvrage de Jean Bouchard s’inscrit dans la lignée des grands auteurs scientifiques, qui font un lien entre métaphysique et science, comme Henri Laborit, Carl Sagan, Stephen Hawking ou, évidemment, Hubert Reeves.

Les prix Hubert-Reeves sont un concours littéraire qui récompense les ouvrages de littérature scientifique francophone. Ils sont décernés par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec. Ils rendent hommage à l’astrophysicien et communicateur scientifique Hubert Reeves, une sommité mondiale de la science.

Les prochains prix Hubert-Reeves seront remis le 26 mai prochain.

11 recommended
101 views
bookmark icon