L’hiver fait la vie dure aux jeux pour enfants dans les parcs

18


Publié sur le site web du Journal des Voisins, 15 février 2022

On peut lire l’article ici.

L’hiver n’est pas tendre envers les parcs pour enfants et l’arrondissement se démène pour les entretenir.

Au cours des derniers mois, des lecteurs du JDV nous ont signalé le mauvais état de certaines aires de jeu dans les parcs de l’arrondissement.

Les cas qui ont retenu l’attention citoyenne : les modules de jeu du parc Nicolas-Viel, notamment un cheval brun devenu célèbre à cause d’une intervention en plein conseil d’arrondissement, ainsi que la glissade d’un module de jeu au parc Saint-André-Apôtre et une balançoire détruite au parc De Bordeaux.

Cheval à ressort brisé, parc Nicolas-VielL’aire de jeux du parc Nicolas-Viel comptait quatre chevaux, dont trois ont été endommagés ces derniers temps. Le quatrième a été retiré il y a plusieurs mois. Tous les chevaux ont donc été retirés. Le porte-parole de l’arrondissement nous confirme que quatre nouveaux quadrupèdes ont été achetés pour être installés en juin prochain.

L’arrondissement nous indique que la balançoire détruite au parc De Bordeaux fait l’objet d’un suivi par les cols bleus, sans indiquer une date de remplacement. On évoque quelque part au printemps.

Quant à la glissade au parc Saint-André-Apôtre, elle a été remplacée en novembre dernier.

Dur, dur, l’hiver

« Les balançoires et les modules de jeu résistent mal à l’hiver québécois, confirme la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier. Il en va de même pour les surfaces de sécurité sous les aires de jeu, qui sont en sable, en copeaux de bois ou en matériel synthétique qui ressemble à du caoutchouc, qui doivent répondre à certaines normes de sécurité encadrant les chutes d’enfants. Ces surfaces sont durcies par le froid et leurs propriétés sécuritaires disparaissent. On ne barricade par ces aires de jeu; on veut que les enfants jouent dehors. Mais c’est clair qu’elles sont malmenées par le froid. »

Mme Thuillier indique que toutes les aires de jeu font l’objet d’une inspection annuelle méticuleuse par les employés de l’arrondissement. L’administration retient aussi les signalements citoyens effectués à la ligne 311. Ces inspections s’étendent au mobilier urbain, comme les bancs ou les poubelles.

Si c’est possible, ce sont les cols bleus qui effectuent les réparations, avec les matériaux courants. Sinon, l’arrondissement remplace l’objet endommagé par un autre à partir des inventaires de la Ville, ou en effectuant un achat.

« Pour les jeux d’enfants, c’est souvent assez compliqué, reprend Mme Thuillier. On ne peut acheter une balançoire ou un cheval chez Canadian Tire ou sur Amazon. Il faut les obtenir auprès de firmes spécialisées. »

Installer de tels équipements n’est pas simple.

« Par exemple, on ne peut se contenter de planter un cheval dans le sol, explique la mairesse. Il faut souvent creuser, enlever la base de béton pour refaire l’installation, et tout remettre en place. »

Ce genre d’opérations s’effectue généralement par les cols bleus, dont l’habileté en la matière est reconnue. Mais personne n’est attitré à plein temps à ce genre de tâche et les conventions collectives interdisent à un arrondissement de prêter ses cols bleus à un autre, ce qui expliquerait parfois les longs délais avant qu’une réparation ne soit effectuée. D’autant plus qu’il s’agit d’objets achetés auprès de firmes spécialisées. Dans le contexte actuel de chaînes mondiales d’approvisionnement fonctionnant au ralenti, ça complique parfois la vie des autorités.

Ahuntsic-Cartierville compte 37 aires de jeu pour enfants, aux parcs suivants : Ahuntsic, Alice-Nolin, Avila-Vidal, Beauséjour, Berthe-Louard, Camille, d’Auteuil, De Bordeaux, de Louisbourg, de Mésy, De Salaberry, des Hirondelles, du Sault-au-Récollet, François-Albert-Angers, Gabriel-Lalemant, Henri-Julien, Jean-Martucci, J. – J. Gagner, Lefebvre, Lomer-Gouin, Marcelin-Wilson (deux emplacements : nord et sud d’Henri-Bourassa), Nicolas-Viel, Olympia/Gouin, Parc-école Gilles-Vigneault (nommé aussi Parc-école Glencoe), parc nature de l’Île-de-la-Visitation, Raimbault, Rolland-Giguère, Rosanne-Laflamme, Saint-Alphonse, Saint-André-Apôtre, Saint-Benoît, Sainte-Odile, Saint-Paul-de-la-Croix, Saint-Simon-Apôtre, Tolhurst, Victor-Barbeaux.

 

18 recommended
217 views
bookmark icon