Les habitudes de consommation de la pandémie provoquent des pénuries

25


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 11 mai 2021

On peut lire l’article ici.

Avec la pandémie de COVID-19, les consommateurs ont bouleversé leurs habitudes d’achat. Tellement que, dans certains domaines, il faut faire preuve de débrouillardise pour obtenir ce qu’on veut.

• À lire aussi: Les retraités du Soleil craignent une autre amputation de leurs rentes

• À lire aussi: Une ère de pénurie amenée par la pandémie

Ce que confirme une récente étude de la firme Moneris sur les achats partout au pays en temps de COVID-19.

On l’a dit et redit, la pandémie a confirmé et accéléré l’explosion du commerce en ligne. Dès le confinement d’avril 2020, les transactions ont augmenté de 11,7 % et la limite de paiement sans contact pour les cartes de débit et crédit a été haussée à 250 dollars.

De juillet à septembre 2020, le volume de transactions sans contact a d’ailleurs augmenté de 32 % par rapport à la même période de 2019 !

Même la popularité du Vendredi fou a chuté : Moneris indique avoir traité 550 transactions par seconde, 100 de moins qu’en 2019.

Les dépenses estivales en tête

Les domaines où les ventes ont le plus augmenté sont les dépenses estivales (voir tableau). Cette année n’échappe pas à la tendance. J’ai fait le tour de plusieurs boutiques vélo ou de sport : il est déjà trop tard pour acheter des vélos ordinaires ou électriques de bas et moyen de gamme.

Moneris indique une hausse des ventes de 87 % depuis janvier pour les vélos.

Même dans l’électrique, une bonne part des modèles les plus avantageux (grande autonomie pour des modèles hybrides ou de tourisme) sont en rupture de stock. Certaines livraisons sont prévues en juillet et même en octobre !

Même engorgement dans les piscines : les ventes ont explosé de 80 % depuis janvier selon Moneris. Vous n’avez pas acheté l’hiver dernier ? Bonne chance !

Le jardinage n’a jamais été aussi populaire l’an dernier et cet été. Pour les semis et petits plants, c’est déjà trop tard. Et certains arbustes, plantes, fleurs ou arbres à la mode sont déjà vendus pour le reste de la saison.

Enfin, Moneris indique que, depuis janvier, les ventes de VR ont augmenté de 68 % et les locations de bateaux, de 227 %.

Et tous les médias ont couvert l’explosion des coûts dans les matériaux de construction…


Augmentations des ventes par catégorie de produits en 2020

  • Piscines : 51 %
  • Produits ménagers  : 31 %
  • Électroménagers : 27 %
  • Foyers : 22 %
  • Vélo (achat, entretien) : 21 %
  • Meubles, articles de décoration : 20 %
  • Golf : 20 % 
  • Appareils ménagers : 18 %
  • Quincailleries  : 13 %

Source : Moneris

CONSEILS

? Vous cherchez quand même des vélos ? À Montréal et Québec, des OSBL de réinsertion sociale revendent des vélos retapés qui ont de la gueule. Ce sont souvent des aubaines du siècle. Montréal : SOS Vélo (sosvelo.ca • 514-251-9542) Québec : Vélo Vert (levelovert.com • 418-661-1991)

? Vous cherchez du matériel de plein air ? Une suggestion : la page Facebook Vente et achat de matériel de plein air (facebook.com/groups/ventematerielpleinair), fréquentée par des amateurs et des maniaques. Oubliez toutefois les harnais ou les chaussons d’escalade et, peut-être, les sacs de couchage usagés, pour des raisons de sécurité et d’hygiène. Sinon, il y a les boutiques de vente et d’achat de matériel usagé : Montréal : Play it again sports, Sports aux puces; Québec : Echo Sports.

? Plateformes en ligne de revente de matériel de plein air : le Grand marché MEC (mec.ca/fr/gearswap), Wornwear de Patagonia (wornwear.patagonia.com).

25 recommended
297 views
bookmark icon