Une épidémie de faussetés sur les assurances par temps de pandémie

23


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 13 avril 2021

On peut lire l’article ici.

Le bruit court sur le web que la COVID-19 empêche d’obtenir de l’assurance vie, médicale ou invalidité. C’est faux.

• À lire aussi: Les vendeurs d’assurance n’ont pas des solutions pour toutes les éventualités

Pire, une fausse nouvelle circulant dans les médias sociaux affirme que recevoir un vaccin contre la COVID affecte l’assurance vie. C’est également faux. À l’Association canadienne des compagnies de l’assurance de personnes (ACCAP), on est catégorique :

« Se faire vacciner contre la COVID-19 n’a aucun effet sur la capacité d’obtenir une couverture ou de toucher des prestations d’assurance vie ou maladie complémentaire. »

Les antivaccins à l’œuvre

Une Albertaine (qui aurait publiquement reconnu qu’elle était antivaccin) a diffusé un tweet affirmant qu’elle avait discuté avec son assureur, Manuvie, qui lui aurait confirmé que si elle décédait de complications liées au vaccin contre la COVID-19, sa police d’assurance vie ne serait plus valide. Manuvie a répliqué sur son site internet que cette affirmation était complètement fausse.

Autrement dit, que vous soyez vacciné ou non, infecté ou non, la COVID-19 n’a aucun effet sur votre contrat d’assurance vie, invalidité ou maladie complémentaire. Et vous pouvez donc magasiner pour une nouvelle couverture.

Lorsque vous faites une telle demande, vous devez remplir un questionnaire de l’assureur et passer un test médical. J’ai demandé à l’ACCAP si les assureurs avaient inclus une question concernant la COVID-19 dans leurs formulaires. Il n’y en a pas.

En assurance invalidité, si vous êtes infecté et que vous devenez invalide, vous êtes couvert comme pour toute autre maladie, selon les conditions du contrat.

Quarantaine non couverte

Et si vous êtes en quarantaine à cause de la COVID-19, avez-vous droit à des prestations d’invalidité ? Non, même pour les quarantaines préventives ou demandées par un médecin, car cette assurance ne couvre que la maladie et les accidents.

En assurance collective, vous avez peut-être droit à des prestations d’invalidité de courte durée si vous avez un résultat positif à un test de COVID-19 et que vous êtes incapable de travailler ou de télétravailler. Si vous n’avez pas subi de test, que vous avez les symptômes et que vous ne pouvez travailler ou télétravailler, vous pouvez peut-être faire une demande. Mais les contrats varient d’un employeur à l’autre : informez-vous auprès du vôtre.

CONSEILS

  • Tous les contrats d’assurance invalidité comprennent une période d’attente durant laquelle on ne reçoit aucune prestation, qui varie selon le contrat.
  • Avant de magasiner de l’assurance vie ou invalidité, posez-vous des questions sur sa pertinence : payer vos funérailles, léguer un héritage à ses enfants, assurer l’avenir financier de nos proches, remplacer l’assurance hypothécaire, épargner, protéger un associé en affaires ou son train de vie si un accident ou une maladie nous empêche de gagner votre vie… Vous devez aussi tenir compte de votre couverture d’assurance collective et… du coût de l’assurance vie selon votre budget.
  • Pour magasiner, utilisez des comparateurs en ligne (Harbacon, ClicAssure, Picki Assurance, Info Primes, Soumissions Assurances, Karma Assurance), mais appelez directement l’assureur pour des précisions ou pour concrétiser votre démarche.
  • De la lecture : https://www.protegez-vous.ca/nouvelles/affaires-et-societe/assurance-vie-protegezvous • https://lautorite.qc.ca/grand-public/assurance/assurance-vie
23 recommended
264 views
bookmark icon