Seuls deux assureurs couvrent la COVID-19 pour les voyageurs

7


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 25 juillet 2020

On peut lire l’article ici.

Depuis quelques jours, Croix Bleue du Québec et de l’Ontario ainsi que Medipac couvrent la COVID-19 dans leurs produits d’assurance voyage.

Croix Bleue l’offre depuis le 22 juillet, Medipac, prisé des snowbirds canadiens, depuis le 6. À notre connaissance, tous les autres assureurs excluent la COVID de leurs couvertures pour les voyages.

COVID-19 en Floride

Par exemple, si vous attrapez la COVID en France ou en Floride et que vous passez une semaine branché à un respirateur aux soins intensifs, ce sera à vos frais si vous n’êtes pas assuré chez Croix Bleue ou Medipac.

« On invite les voyageurs à respecter l’avis du gouvernement d’éviter tout voyage non essentiel à l’étranger, mais certaines personnes n’ont pas le choix de prendre l’avion pour raisons familiales ou professionnelles. On leur demande simplement d’être conscients des risques », explique Josiane Cousineau, responsable des relations publiques chez Croix Bleue du Québec.

« On croit que les voyageurs canadiens, spécialement les snowbirds, vont massivement respecter la distanciation physique et les mesures de protection », comme le masque, commente Christopher Davidge, porte-parole de Medipac Assurance Voyage.

« Ils ne se joindront pas aux foules sur les plages ou dans les parcs à thème, mais resteront sagement chez eux ou iront au supermarché, ce qu’ils font déjà de toute façon. Medipac ne considère pas la COVID comme un risque significatif. »

Couverture et prix

Les deux assureurs proposent leurs produits standards. Pour 59 $ additionnels, la couverture passe de deux à cinq millions de dollars chez Medipac. Croix Bleue a ajouté un avenant gratuit, qui comporte quelques précisions liées à la COVID.

« C’est un immense soulagement pour l’industrie du voyage : les gens n’ont plus à craindre de perdre leur chemise s’ils sont infectés et hospitalisés à l’étranger pour la COVID », commente Moscou Côté, président de l’Association des agents de voyage du Québec. « Ces temps-ci, l’immense majorité des gens qui prennent l’avion visitent des amis ou de la famille. »

M. Côté prévient qu’en cas d’avertissement de retour au pays par le gouvernement fédéral, alors que vous séjournez à l’étranger, vous devrez revenir dans le délai prescrit, au-delà duquel l’assurance n’est plus valide.

CONSEILS

  • L’assurance voyage couvre notamment les frais ou le rapatriement médical d’urgence, ainsi que certains frais de subsistance pour vous et un compagnon de voyage. En cas d’hospitalisation, l’assureur se réserve le droit de vous rapatrier ou non par avion-ambulance, selon votre condition médicale.
  • Vous n’êtes pas assurable si vous avez été diagnostiqué ou si vous présentez des symptômes de la COVID-19 avant de partir.
  • Si vous annulez votre départ, la partie médicale de l’assurance voyage est remboursable sans frais.
  • Si vous refusez un crédit voyage d’un transporteur aérien ou si vous annulez votre voyage pour cause de COVID-19, l’assureur ne vous remboursera pas.
  • Les inclusions et les exclusions varient selon la destination, la durée et le coût du voyage et de l’assurance. Demandez des explications à l’assureur ou au voyagiste.
  • À votre retour, vous devrez obligatoirement rester confiné à la maison pendant 15 jours (les autorités vérifient si vous respectez cette quarantaine).

De la lecture :
bit.ly/2TXeeUt
bit.ly/39rkw62
bit.ly/39nUhgG

7 recommended
96 views
bookmark icon