Quand l’union fait la force

1


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Argent, 13 janvier 2020

On peut lire l’article ici.

Des entreprises concurrentes font la paix et se regroupent pour créer Top Glaciers

Pierre Morin et Bernard Duchesne fabriquent crèmes glacées et sorbets. « Mais on vend avant tout du bonheur ! » affirment-ils.

Quatre ans après sa naissance, Top Glaciers en est à son quatrième agrandissement et a déniché des clients américains et européens, générant ainsi un chiffre d’affaires de quelques millions de dollars.

Les cinq associés ont commencé à discuter quand ils ont réalisé que l’épicier Milano vendait tous leurs produits, mais qu’ils vivaient chacun de graves problèmes de production.

« On allait séparément droit dans un mur, explique Bernard Duchesne. Il nous fallait une usine à la fine pointe de la technologie, dotée des meilleures certifications de l’industrie. On a rapidement décidé de se faire confiance. »

Cinq compétiteurs qui s’associent, c’est unique au monde dans notre domaine. Bernard Duchesne, qui a revendu Le Commensal à la Fondation Chagnon en 2001, pilotait alors la marque Solo Fruits. Pierre Morin possédait le Bilboquet, dont les comptoirs d’Outremont, du Plateau Mont-Royal et de Pointe-Claire débordent de clients depuis des décennies.

Top Glaciers possède également la vénérable marque Lambert, qui sera relancée au printemps en formule haut de gamme abordable.

Faillite de Lambert

Au départ, les associés ont profité de la faillite de Lambert pour en racheter l’équipement. Au fil des ans, l’usine de la rue Saint-Urbain (la dernière de l’industrie au Québec), dans Ahuntsic, est passée de 10 000 à 35 000 pieds carrés. Sa capacité a explosé : de 200 à 30 000 litres par jour. Une deuxième chaîne de production vient de démarrer et une troisième est en construction. Ils y ont investi cinq millions.

Top Glaciers a toujours misé sur des produits haut de gamme, de qualité inégalée. Une stratégie qui lui a permis de rafler la production de marques privées étrangères, comme l’américaine Halo Top ou la suédoise Oatly, dont les produits fabriqués par Top Glaciers avec du lait d’avoine sont vendus aux États-Unis.

« On travaille très étroitement avec nos clients de marque privée, qui nous considèrent avant tout comme des partenaires de leur succès », commente Pierre Morin.

L’usine respecte notamment de sévères standards bio et casher. Presque tous les fournisseurs sont Québécois.

Ce modèle d’affaires permet de financer l’expansion de l’usine et la croissance des marques maison, qui sont vendues chez Metro et les épiceries spécialisées.

Top Glaciers vend aussi ses produits dans des écoles, des hôpitaux, pour le transporteur aérien Lufthansa et pour le chocolatier franco-belge Jeff de Bruges.

En plus de son comptoir Bilboquet au CUSM, l’entreprise en ouvrira deux au printemps, au Biodôme et au Planétarium Rio-Tinto. En juin dernier, elle ouvrait une franchise dans un local du boulevard Saint-Laurent, voisin de chez Schwartz. Elle s’apprête aussi à lancer la production de barres glacées.

Nouveaux marchés

« Nous offrons une flexibilité et une qualité difficile à atteindre chez nos concurrents, expliquent Bernard Duchesne et Pierre Morin. Ce qui nous permet de miser sur des segments de marché prometteurs, comme les produits non laitiers, véganes et bio : les sorbets et les glaces à base de lait de coco ou de soja. Partout dans le monde, les consommateurs en redemandent. Nous pouvons ainsi exporter directement aux États-Unis sans barrière tarifaire, contrairement aux produits laitiers, ce qui représente une immense opportunité pour nous. »

Top Glaciers affichera cette année son premier profit. De quoi assurer l’expansion déjà planifiée au Canada et à l’international…

Top Glaciers en bref

  • Fondation : 2017
  • Siège social : Montréal
  • Employés : 35
  • Marques et leur âge : Lambert (60 ans), Bilboquet (36 ans), Solo Fruits(17 ans), Essence et Hudson (5 ans)
  • Associés : Bernard Duchesne, Pierre S. Morin, Jean-Pierre Martel, Alexis Dionne et Felipe Gallon
17 views
bookmark icon