L’hiver est là, c’est le bon temps pour magasiner l’achat de sa piscine

4


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 22 novembre 2019

On peut lire l’article ici.

Il se vend 30 000 piscines chaque année au Québec. Il y a plus de piscines par habitant ici qu’en Californie, et autant qu’en Floride…

La majorité des ventes se font quand il fait soleil plus de trois jours de suite, début juin. C’est le pire moment pour acheter…

Depuis cinq ans, de plus en plus de consommateurs magasinent leur piscine de septembre à décembre. Vous allez me dire qu’on profite de meilleurs prix : c’est vrai. Mais avant tout, c’est une question de service. Une piscine représente un investissement majeur. Prévoyez entre 4500 $ et 6000 $ pour un modèle standard hors terre de 18 à 21 pieds, et 25 000 $ à 30 000 $ pour un rectangle creusé ou semi-creusé. Vous devrez aussi allonger plusieurs milliers de dollars pour la machinerie, les accessoires, le branchement électrique, le cabanon, la clôture, le paysagement, la terrasse et les inévitables bébelles.

Il vaut donc mieux prendre son temps pour : a) magasiner ; b) discuter longuement avec les vendeurs. À l’automne, ceux-ci ont tout leur temps pour recommander le produit le mieux adapté à votre maison et à votre terrain.

Meilleur service, meilleur prix

Autre avantage : en achetant maintenant, vous serez les premiers sur les listes des installateurs.

Pour les piscines hors terre, ceux-ci commencent dès que la neige a disparu, en avril.

Avec les piscines creusées, on a vu des installateurs tasser la neige pour creuser en février, ce qui minimise les dommages au terrain !

De plus, vous bénéficiez des prix de 2019, même si on vous livre piscine et équipement en 2020. Avec l’inflation, la hausse des coûts de main-d’œuvre et des matériaux mousse inévitablement chaque printemps les prix des piscines, de l’équipement et de l’installation.

Inventaire

L’automne, les inventaires sont encore attrayants, mais les pisciniers détestent passer l’hiver avec des entrepôts garnis. Et les différences sont minimes entre les modèles, d’une année à l’autre. Ce qui fait que si vous achetez maintenant, vous économiserez des centaines de dollars sur votre future piscine hors terre, et 2000 $ à 3000 $ sur un modèle creusé. Vous bénéficierez notamment de rabais importants sur les thermopompes et les robots nettoyeurs. Par les temps qui courent, il n’est pas rare de voir des jeux gonflables à 50 % de rabais…

Je ne le recommande pas, mais plusieurs clients achètent maintenant et profitent des offres de type « un an sans payer ». Les plus disciplinés refinancent leurs achats au printemps avec leur marge de crédit hypothécaire ou un prêt personnel.

CONSEILS

  • Avant de magasiner, contactez votre municipalité pour connaître la réglementation (certaines exigent permis et plans) ainsi que votre assureur.
  • Installation : planifiez une demi-journée pour un modèle hors terre et deux semaines pour une piscine creusée, excluant le paysagement et l’obligatoire clôture.
  • Une thermopompe vous permettra de jouir de votre piscine de mai à octobre, mais une bâche utilisée 16 heures par jour vous fera économiser jusqu’à 40 % des coûts de chauffage.
  • Budgétez 300 $ à 700 $ annuellement pour l’entretien. Conseils d’Hydro-Québec : www.hydroquebec.com/residentiel/mieux-consommer/piscines/conseils
4 recommended
47 views
bookmark icon