Comment choisir sa carte de crédit?

28


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 8 août 2019

On peut lire l’article ici.

Il y a de quoi se perdre dans l’offre de cartes de crédit. Heureusement, des outils faciliteront vos choix.

Des centaines de cartes de crédit différentes sont offertes au Canada, car le marché est immense : plus de 74,3 millions de cartes Visa et MasterCard sont en circulation.

On s’y perd facilement.

Le secret de finances personnelles saines, c’est de réviser périodiquement ses besoins, y compris pour les cartes de crédit.

Mais doit-on absolument détenir une carte en fonction des récompenses offertes par un programme de fidélité ? Pour 82 % des détenteurs, c’est une priorité, selon l’Association des banquiers canadiens.

Mais la plupart des gens comprennent mal comment fonctionnent ces programmes. Par exemple, 55 % des Canadiens ne connaissent pas le solde de leurs points accumulés et 41 % n’ont aucune idée de leur valeur, selon un sondage publié en 2017 par Bond Brand Loyalty.

Les émetteurs en profitent. Même si c’est désormais interdit par la Loi sur la protection du consommateur, ils réussissent de manière détournée à faire en sorte d’augmenter dans le temps le nombre de points nécessaires pour obtenir un bien ou un service. Ainsi, avec le temps, la valeur de vos points diminue.

Autre aspect des programmes de fidélité que j’ai maintes fois dénoncé dans cette chronique : les prix soufflés des boutiques virtuelles des programmes de points, comparés à un achat équivalent chez un commerçant.

Il est préférable de transférer un montant d’argent à chaque paie dans un compte à fort taux d’intérêt et d’effectuer un retrait au moment voulu. Vous réglez alors vos achats courants avec une carte de crédit sans frais, avec remises en argent comptant, ou dont le programme fidélité permet de faire des achats directement en magasin avec vos points. Sans attendre plus de six mois.

Selon vos besoins

Vous vous servez de votre carte pour faire l’épicerie, aller au restaurant, voyager, sortir ? Avant de sélectionner la meilleure carte, calculez toutes vos dépenses pour la dernière année dans la catégorie visée.

Évitez les bonis d’inscription (exemple : réduction de 10 % sur vos achats ou 500 points cadeaux). Souvent, ces avantages disparaissent rapidement.

Enfin, plusieurs sélecteurs en ligne simplifieront vos comparaisons.

Ceux que je recommande : celui de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, de Protégez-vous, celui de MoneySense ou encore celui de RateHub.

Conseils

  • Vous avez de la difficulté à payer votre solde au complet chaque mois (comme 40 % des Canadiens) ? Laissez tomber les récompenses et optez pour une carte à faible taux d’intérêt. Qui paie ses dettes s’enrichit.
  • Votre dossier de crédit est mauvais ? Optez plutôt pour une carte avec dépôt de garantie (pouvant aller jusqu’à 500 $). Au bout de quelques années, vous récupérez votre dépôt lorsque vous annulez la carte.
  • Vous voulez bénéficier du transfert de solde à 0 % ? Profitez-en pour ramener ce solde à zéro en le remboursant pendant la période de grâce de six à douze mois. Passé ce délai, le taux normal de la carte s’appliquera à tous vos achats, présents et passés.
28 recommended
107 views
bookmark icon