Comment bien budgéter l’achat d’une piscine

2


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 13 juin 2019

On peut lire l’article ici.

Comment éviter que votre prochaine piscine soit un puits financier sans fond ?

Il y aurait plus de 350 000 piscines hors terre au Québec : il s’en vend environ 30 000 chaque année.

Dès qu’il fait soleil plus de trois jours en ligne en juin, c’est la cohue chez les pisciniers. Car la majorité des achats sont impulsifs. Or, si vous avez signé un contrat d’achat de piscine, impossible de reculer…

Avant d’acheter la piscine familiale, planifiez ! Commencez par contacter votre ville, municipalité ou arrondissement pour savoir si le zonage permet d’installer une piscine dans la cour. Faut-il un permis d’installation ? Y a-t-il des restrictions, des normes pour le filtreur ou la pompe, une servitude de terrain ? Contactez Info-excavation (info-ex.com – 1 800 663-9228) et prévoyez des délais pour localiser les conduits et câbles souterrains (téléphone, câble, Hydro-Québec, gaz…).

Il faudra aussi vérifier auprès d’Hydro-Québec si l’emplacement de votre piscine est sécuritaire. Des informations détaillées et un formulaire d’évaluation sont disponibles sur le site internet de la société d’État.

Votre budget

Une piscine entraîne des dépenses additionnelles, comme une clôture obligatoire : environ 12 $ à 20 $ le pied linéaire pour un modèle de type Frost.

Vaut mieux magasiner votre piscine et ses accessoires : vous pouvez économiser des milliers de dollars. J’ai vu des offres de piscines de 12 pieds à 3800 $. Avec les accessoires et autres bébelles, attendez-vous à doubler, voire tripler cette facture.

Car votre bonheur aquatique comprend : piscine, filtreur, chauffe-eau, minuterie, toile, accessoires, clôture, paysagement, terrasse, meubles, parasols, jouets, bracelets anti-noyade, aspirateur robot… Évitez la tentation du « tant qu’à faire » rendu au magasin. Pour l’entretien, les produits chimiques et l’énergie, prévoyez un budget annuel jouant dans les 300 $ à 700 $, selon la taille de la piscine et le mode de chauffage.

Pour diminuer vos frais, achetez une toile (environ 60 $ pour une piscine de 18 pieds) et recouvrez la piscine chaque soir. Vous économiserez jusqu’à 40 % sur vos coûts de chauffage !

CONSEILS

  • Contactez votre assureur : votre prime pourrait grimper d’une dizaine de dollars.
  • La piscine s’insère-t-elle dans votre budget familial ? Calculez les coûts d’entretien : produits chimiques, électricité ou gaz (chauffage et filtreur), ouverture et fermeture par un spécialiste, taxe d’eau (si compteur) et d’installation, notamment pour l’électricien.
  • Financement : Si vous pouvez payer votre piscine comptant, faites-le ! Sinon, épargnez pour l’an prochain. Sinon, votre marge de crédit hypothécaire sera moins dispendieuse qu’un prêt personnel ou un financement du marchand.
  • Si possible, utilisez vos points bonis ou vos points de fidélité pour payer.
  • Garanties : quelles sont les conditions, la durée ? Certaines ne s’appliquent plus si la piscine est endommagée l’hiver. Les garanties prolongées sont inutiles et coûteuses.
  • Installation : Évitez les dates qui tombent juste avant ou pendant vos vacances de juillet, car l’installateur a souvent du retard…
  • Une piscine hors terre en bois a une plus longue durée de vie, mais demande plus d’entretien.
  • Consultez les conseils d’Hydro-Québec dans la section Mieux consommer de son site internet.
2 recommended
20 views
bookmark icon