Louer un logement quand on a un mauvais dossier de crédit

10


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 25 janvier 2019

On peut lire l’article ici.

Vous avez un mauvais dossier de crédit et vous cherchez un logement. C’est toute une bataille !

De plus en plus de gens ont un crédit entaché, souvent pour des dossiers qui remontent à plusieurs années, alors qu’ils paient leur loyer fidèlement.

D’autres paient toutes leurs dettes et factures à temps, et respectent religieusement tous leurs engagements financiers. Ils ont pourtant de mauvaises notes à leur dossier de crédit.

Pourquoi ?

Parce qu’il comporte des erreurs. Une étude de la Federal Trade Commission de 2012 révèle que 25 % des consommateurs américains ont découvert des erreurs dans leur dossier de crédit. D’autres études ont confirmé le phénomène, même au Canada.

Malheureusement, on a souvent vu un locataire avoir gain de cause dans un conflit avec son propriétaire, mais ce dernier se « venge » en transmettant des informations fausses ou erronées pour entacher quand même le dossier de crédit de son locataire.

Ailleurs, on a vu des locataires se défendre devant la Régie du logement. Leur nom est ainsi associé à un procès pour l’éternité. « Certains propriétaires refusent de leur louer. Malheureusement, les noms “exotiques” ressortent davantage », explique Jean-Christophe Bureau, de chez Infologis, de l’est de Montréal. Des locataires ont essuyé des refus même s’ils ont gagné leur cause !

Des trucs pour s’en sortir

Pour un propriétaire, louer à une personne qui a un mauvais dossier de crédit est une hérésie. Normal : ils cherchent un bon payeur, une personne fiable.

Désespérés, plusieurs locataires acceptent de faire des compromis difficiles : se retrouver dans des logements moins « décents » ou payer un dépôt couvrant deux ou trois mois de loyer au lieu d’un seul, ce qui est illégal.

Un bon moyen de contourner le problème est de faire affaire avec un propriétaire indépendant, moins prompt qu’une corporation sur les enquêtes de crédit. Sinon, vous pouvez jouer la carte de la franchise : « J’ai un mauvais dossier de crédit, mais pour telle raison… Pourtant, j’ai toujours payé mon loyer à temps. »

Lors de la visite de l’appartement, apportez des reçus de paiement de loyer ainsi que des factures payées d’Hydro-Québec ou de Vidéotron pour les 12 derniers mois.

Vous pouvez aussi demander une lettre de recommandation de votre employeur ou un bordereau de paie.

CONSEILS

  • Vérifiez et corrigez gratuitement votre dossier de crédit une fois par année : Equifax (1 800 465-7166 ou equifax.com) ; TransUnion (1 800 663-9980 ou transunion.ca).
  • Vous pouvez demander à un proche de cosigner le bail ou de servir d’endosseur. Mais cette personne pourrait être obligée de payer le loyer ou une indemnité de cession de bail si vous tombez dans la dèche. Pire : votre proprio pourrait le poursuivre ou le saisir, ce qui gâchera votre relation amicale ou familiale.
  • Rétablissez votre crédit en demandant une carte de crédit avec une faible limite (500 $), en offrant une somme équivalente en garantie à l’institution financière émettrice, et ramenez votre compte à zéro chaque mois.
10 recommended
185 views
bookmark icon