Reprendre le contrôle de ses finances personnelles

10


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 10 janvier 2019

On peut lire l’article ici.

Le mois de janvier est propice aux résolutions. Celle de reprendre le contrôle de ses finances est la plus payante.

S’arrêter et réfléchir à ses finances, tout en se remettant des excès du temps des Fêtes, est-ce réaliste ? J’ai plusieurs amis qui le font. Et ça leur fait beaucoup de bien !

Comment s’y prendre ?

  • Commencez par faire votre bilan financier annuel personnel ou familial. Important : faites l’exercice avec votre conjoint. Vous devez gérer vos finances comme celles d’une entreprise. Car votre ménage, c’est une PME.
  • Dotez-vous d’un plan stratégique personnel et familial. Prenez une feuille ou un tableur et faites la liste de tous vos grands projets personnels ou familiaux : acheter son logement, envoyer les enfants à l’université, construire des écoles dans le tiers-monde, visiter les châteaux de la Loire, faire du trekking au Népal, skier dans les Alpes ou les Rocheuses, jouer au golf à St. Andrews, etc.
  • Ajoutez ce qui compte vraiment pour votre qualité de vie au jour le jour : aller au spa, se payer un abonnement de ski ou de golf, fréquenter les librairies ou les cinémas, se payer un resto de temps en temps, un café entre amis le jeudi soir, etc. Puis, fixez le coût de chaque projet et passion.
  • Inscrivez vos grands projets dans le temps : je prends ma retraite à 56 ans, je fais le tour de l’Amérique du Sud à 43 ans, j’achète ma maison dans cinq ans, j’obtiens mon diplôme l’an prochain, mes enfants iront à l’université dans 10 ans.
  • Ensuite, épluchez vos dépenses de la dernière année en passant en revue vos relevés bancaires ou de cartes de crédit. Tenez compte de toutes vos dépenses, y compris vos liquidités consacrées à l’épargne.

Épargne

C’est ici que ça se corse : comment diminuer mon train de vie pour dégager de l’épargne qui financera mes projets d’avenir ? Ai-je besoin de la couverture valeur à neuf si mon auto a huit ans, de tous ces canaux à la télé, d’une ligne fixe, alors que chacun a son cellulaire, de toute cette bande passante internet à la maison ou sur les mobiles, de toutes ces cartes de crédit, de mon café quotidien chez Tim ? Le forfait bancaire colle-t-il à ma réalité ? Peut-on vendre la motoneige, le bateau, la moto ? Pourquoi ne pas couper l’assurance temporaire si les enfants sont partis de la maison… ? Etc.

Établissez votre budget personnel ou familial. Utilisez les outils gratuits (budget en ligne ou application pour téléphone) de l’ACEF du Grand-Portage : toutbiencalcule.ca. Vous verrez : cet exercice annuel est salutaire !

CONSEILS

  • Vous venez d’avoir un bébé, vos enfants ont quitté la maison, vous avez acheté ou vendu le chalet, la deuxième voiture, vous vous êtes marié ou êtes devenu conjoint de fait ? Adaptez vos couvertures d’assurance vie et dommages.
  • Cotisez dès janvier à votre REER pour votre impôt de l’an prochain, pour bénéficier d’un rendement accumulé sur un an, au lieu de payer les intérêts d’un prêt REER.
  • Révisez votre plan stratégique familial chaque année.
10 recommended
78 views
bookmark icon