Voulez-vous être carboneutre?

45


Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 2 août 2018

On peut lire l’article ici.

Vous pouvez désormais compenser vos émissions personnelles de gaz à effet de serre (GES) ! Et ça ne coûte pas cher.

Carbo quoi ? Carboneutre, c’est-à-dire que tous les GES que vous émettez personnellement dans l’année sont compensés par du reboisement, qui permet de les diminuer dans la même proportion.

Il existe des méthodes scientifiquement reconnues pour calculer les émissions de GES pour pratiquement toutes les activités économiques. Le dioxyde de carbone (CO2) est une des principales sources de GES. Il est émis par la combustion des carburants fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel dans une moindre mesure) pour la génération d’électricité, l’industrie et les transports.

Planter des arbres est une bonne façon de diminuer les GES, car ils séquestrent naturellement le CO2 présent dans l’atmosphère. Le reboisement permet aussi de réduire les îlots de chaleur, qui contribuent au réchauffement climatique. Plus on plante d’arbres, plus on compense pour les GES émis par ses activités personnelles, comme de se déplacer avec sa voiture.

Reboiser avec son ordi

J’ai recensé trois organismes qui vous proposent de compenser vos émissions de GES personnelles. Le principe est simple : ils affichent un calculateur d’émission de GES sur leur site internet. On vous indique qu’il vous faudra replanter un nombre précis d’arbres pour compenser vos émissions. L’organisme se charge alors du reboisement et les arbres sont protégés pendant plusieurs décennies. Vous payez en ligne, par carte de crédit ou PayPal.

Depuis 2006, la fondation Socodevi propose son projet d’Arbre de l’intercoopération (arbre.socodevi.org). Elle offre ses services à des coopératives, comme la Coop fédérée ou SSQ, ainsi qu’à des particuliers. Vous pouvez calculer les GES pour vos événements, votre transport ou vos bâtiments. Choisissez le menu « transport » puis le « calculateur détaillé ». Il vous en coûtera 3 $ par arbre planté. Par exemple, pour une automobile affichant 25 000 km annuellement au compteur, pour un seul passager, la facture est de 90 $. Vous pouvez choisir de planter vos arbres au Québec, par la coopérative forestière Ferland-Boileau, ou au Guatemala, par son équivalent, Fedecovera. Vous pourrez bientôt géolocaliser le bout de terrain où seront plantés vos arbres. Socodevi a planté 100 000 arbres jusqu’à présent.

Depuis 1992, Arbres Canada a planté plus de 80 millions d’arbres, tant dans les villes qu’en région. Son programme Plantez de l’air pur se concentre sur la région des Grands Lacs et du Saint-Laurent (arbrescanada.ca ). Les plantations sont affichées sur le site web.

Compensation CO2 Québec offre de calculer vos émissions personnelles de GES pour le transport, le chauffage et l’alimentation. Les arbres sont tous plantés sur des terres privées du sud du Québec (compensationco2.ca ).

Conseils

  •  Vous faites des rénovations ? Demandez des conseils pour des matériaux et fournisseurs écologiques, les aides financières disponibles ou pour connaître votre Indice solaire passif auprès de l’OSBL Écohabitation (ecohabitation.com ).
  •  Plantez des arbres et arbustes sur la portion nord-ouest de votre terrain, d’où viennent les vents dominants, pour diminuer votre consommation énergétique.
  •  Installez des thermostats électroniques (économies annuelles jusqu’à 10 % de la facture, ou 150 $, selon Hydro Québec).
  •  D’autres suggestions d’économies vertes : hydroquebec.com/residentiel/mieux-consommer/
45 recommended
557 views
bookmark icon