10 erreurs courantes à l’achat de l’assurance voyage

31


assurance voyagePublié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches, 21 décembre 2017

On peut lire l’article ici.

Chaque périple et chaque voyageur sont uniques. Vérifiez avant d’acheter.

L’assurance voyage, ce n’est pas si simple. Votre assurance collective ou votre carte de crédit offre une couverture voyage ? Couvre-t-elle tous vos besoins ?

Informez-vous auprès d’un agent de voyage, au lieu de faire une des dix gaffes les plus répandues en assurance…

1. Pourquoi m’assurer ? Je suis jeune et en santé. Je vais à Bali ou à Banff. Certes, vous êtes couverts par votre carte soleil si vous vous cassez une jambe à cause d’un big air manqué… Mais elle ne couvre ni l’ambulance ni la différence de coût d’une hospitalisation en Colombie-Britannique. À l’étranger, on ne contrôle jamais les accidents. Une facture d’avion-ambulance de 60 000 $, ce n’est pas rare.

2. Mon assurance collective ou celle de ma carte de crédit couvre tout. Faux ! Il existe des limites et des exclusions pour la durée du voyage, les personnes couvertes (conjoint, enfants), les destinations, les soins assurés, les chaises roulantes, les béquilles, le rapatriement, l’annulation et les bagages… Votre conjointe est enceinte ? Elle est peut-être couverte si vous revenez à la maison avant la 32e semaine.

3. Mon assurance couvre le bungee offert par l’hôtel. Faux ! Sont habituellement exclus les sports extrêmes : bungee, deltaplane, escalade, parachutisme, certaines sorties de plongée, ski hors-piste… Et si vous vous blessez alors que vous êtes en état d’ivresse, l’assureur peut refuser de payer.

4. L’assurance voyage de ma carte de crédit va payer… sauf si vous avez un solde en souffrance, si vous n’avez pas acheté le voyage au complet avec la carte ou si vous avez payé avec… l’autre carte dans votre portefeuille ! Et quelle est la limite sur la valeur ou la durée du voyage ?

5. Moi et mes proches, on est couverts. Faux. À vérifier : votre conjoint ou vos enfants n’habitent pas avec vous, ils ont plus de 18 ans, vous avez plus de 65 ou 70 ans, vous êtes retraité et votre assurance couvre la santé, mais pas l’annulation ou les bagages…

6. Mon chien est mort, mais j’ai une assurance annulation. L’avez-vous souscrite plus de 72 heures après l’achat du voyage ? Que couvre-t-elle : chicanes de couple, congédiement, décès, maladie d’un proche ?

7. Ma santé s’est améliorée, youpiii ! Votre état doit être stable longtemps avant l’achat de l’assurance voyage. Si vous avez un problème de santé préexistant, mais stable, un assureur devrait couvrir votre voyage de moins d’un mois.

8. Mon assurance couvre l’hospitalisation, ouf ! Oui, mais l’hôtel de mon conjoint l’est-il ? Et le vol de retour le sera-t-il si l’hospitalisation dépasse la date prévue ?

9. Je suis assuré : je vais à l’urgence de mon choix. Faux ! À moins d’avoir été transporté inconscient à l’hôpital, plusieurs assureurs exigent de les contacter avant d’être aiguillé à l’hôpital ou à la clinique de leur choix.

10. Pas besoin d’assurance interruption, je roule jusqu’en Floride. Et si un proche est subitement très malade ? Ça fait cher l’aller-retour en avion pour se précipiter à son chevet et repartir pour récupérer l’auto…

31 recommended
382 views
bookmark icon