10 conseils ultimes pour acheter ou louer une voiture

29


achat voiturePublié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, section Dans vos poches,  14 janvier 2016

On peut lire l’article ici.

plusieurs consommateurs entament le magasinage de leur prochain véhicule. Des dizaines de milliers de dollars sont en jeu. Vos dollars. À l’achat ou la location d’une voiture, les détails représentent une fortune.

Bon, c’est parti, vous voulez un nouveau véhicule. Vous vous questionnez: devrais-je acheter neuf ou usagé, ou louer?

Faites la liste de vos besoins

Avant toute chose, prenez une feuille blanche et un stylo et dressez la liste de vos besoins:

  • Combien de passagers (vous, couple, enfants, covoiturage)?
  • Utilisation: travail, loisirs, les deux?
  • Quel kilométrage quotidien selon l’utilisation?
  • Combien d’années vous conserverez le véhicule?
  • Partez-vous en vacances en voiture, où?
  • Quels modèles m’intéressent?
  • Neuf ou usagé?
  • Quel est mon budget?

Établissez votre budget

Faites la liste de toutes les dépenses liées à l’automobile de votre choix (v. tableau). Utilisez l’outil de calcul de la CAA sur les coûts d’utilisation d’une automobile (http://bit.ly/1UMIJER). Le financement importe beaucoup: privilégiez le coût à l’année, pas à la semaine. Et comparez les taux offerts par le concessionnaire et celui de votre banque. Emprunter à la banque pourrait vous permettre de bénéficier d’un rabais d’achat comptant chez le concessionnaire.

Magasinez

Consultez les guides. Lisez les commentaires des experts dans les médias. Notez les forces et faiblesses des modèles de votre choix. Complétez vos recherches sur internet. Puis faites une liste des concessionnaires à visiter.

Louer ou acheter ?

Sur la feuille de tout à l’heure, tracez une ligne verticale et écrivez «louer» et «acheter» de chaque côté. Dans chaque colonne, chiffrez les avantages et les inconvénients (v. tableau). Comparez les prix et la valeur de revente de chaque modèle sur internet et dans les petites annonces. Si celle-ci est peu élevée, la location sera peut-être envisageable (les véhicules de luxe déprécient très rapidement). Et si vous faites beaucoup de kilométrage, oubliez la location. Tenez aussi compte de la consommation du véhicule, surtout si vous faites de grandes distances.


Location

Avantages

  • Moins cher qu’à l’achat
  • Moins de problèmes en cas de vol du véhicule

Désavantages

  • Des frais sont exigés si vous dépassez le kilométrage inscrit au contrat (entre 18 000 et 24 000 km/an)
  • L’assurance est plus chère à cause de la remise à neuf en cas d’accident
  • Les frais administratifs sont souvent élevés
  • Le coût du rachat possible du véhicule excède la valeur de revente sur le marché
  • On vous facture inévitablement des dommages (taux d’usure normal) à la remise du véhicule
  • Les taux d’intérêt sont plus élevés qu’à l’achat
  • Vous n’avez aucun actif

ACHAT

Avantages

  • Pas de limite de kilométrage
  • On possède sa voiture plus longtemps qu’avec la location
  • Assurance moins chère que la location
  • Possibilité de revente
  • Les taux d’intérêt sont moins élevés qu’à la location
  • On peut négocier le prix d’achat ou les options
  • Votre actif peut durer longtemps après avoir fini de le payer

Désavantages

  • La mensualité à l’achat est plus élevée que celle de la location
  • Votre voiture perd entre 30% et 40% de sa valeur dès que vous quittez le concessionnaire
  • Dépréciation annuelle d’environ 10% (modèles populaires)
  • La dépréciation varie grandement selon la marque, le modèle et l’état du véhicule
  • La revente à un particulier demande temps et énergie 

     

Appelez votre assureur

Avant d’acheter ou de louer, demandez à votre assureur ou votre courtier une idée des primes rattachées aux modèles de voitures que vous convoitez en fonction de votre utilisation.

Posez des questions, négociez

Chez le concessionnaire, apportez des questions écrites et les offres alléchantes de ses compétiteurs. Ayez l’air indépendant pour avoir le contrôle de la discussion, présentez-vous à la fin du mois (les vendeurs doivent atteindre leurs objectifs), évitez les options inutiles (traitement anti taches, assurance emprunt, assurance valeur à neuf, assurance vie), négociez sur leurs coûts ou obtenez des gratuités (garantie prolongée, démarreur à distance, vitres électriques, gadgets), optez pour les véhicules en inventaire pour négocier un rabais sur le prix, soyez polis et portez de beaux vêtements (vous serez mieux servi), exigez la gratuité de certains services (changement d’huile, pose et entreposage de pneus d’hiver, alignement). Ayez en tête que la marge de profit sur les modèles neufs les plus populaires tourne autour de 6%.

Surtout: faites un essai routier (jamais lorsqu’il pleut) et exigez une offre écrite. Si le vendeur ou le directeur commercial fait de la pression, magasinez ailleurs.

Ayez le bon « timing »

Le meilleur temps de l’année pour acheter, c’est maintenant (février à mars). Car les nouveaux modèles sont arrivés: vous pouvez obtenir un spécial de liquidation. Et choisissez un modèle moins populaire.

Véhicule usagé

Demandez le permis de l’OPC du commerçant et faites inspecter le véhicule (liste des ateliers autorisés par l’APA). Consultez l’historique des transactions d’une voiture usagée à la SAAQ. Faites un essai routier jusqu’au bureau d’immatriculation, où vous paierez le véhicule.

Votre vieux véhicule

Pour offrir votre ancien véhicule en échange, vérifiez sa valeur dans le site Canadian Black Book ou chez CAA-Québec.

Documentez-vous, protégez-vous

Visitez le site Internet de l’Office de la protection du consommateur (OPC) pour ses conseils sur l’achat ou la location d’une automobile. Vérifiez si le commerçant a un permis ou des plaintes auprès de l’OPC (information: 1-888-672-2556). Consultez des sources comme Protégez-Vous ou l’Association pour la protection des automobilistes. Informez-vous sur les garanties du fabricant et la garantie légale. Consultez l’historique des rappels de Transport Canada.

29 recommended
527 views
bookmark icon