Voyager léger, c’est payant

39


voyager

Publié dans le Journal de Montréal/Journal de Québec, Section Dans vos poches, 13 février 2014

On peut lire l’article ici.

Quand je prends l’avion, même pour aller au bout du monde, je n’ai qu’une valise, que j’apporte avec moi en cabine.

Quel bonheur de doubler la file des gens qui attendent leurs énormes valises au carrousel! Mais j’ai une autre raison de me réjouir : je n’ai pas payé un sou pour un excédent de bagage. Car la facture peut monter très vite.

Chez Air Canada, la limite, par bagage, est de 10 kilogrammes (22 lbs) en cabine et 23 kg (50 lbs) en soute. Les surplus coûtent cher (v. tableau). Je connais quelqu’un qui a pratiquement doublé le prix de son billet d’avion retour à cause des excédents!

Comment économiser? En voyageant léger. Avant de partir, prenez tous vos vêtements, faites trois tas : essentiel, utile, fantaisie. Éliminez le dernier et rognez fortement le deuxième! Choisissez des vêtements synthétiques ou en microfibres blancs, gris ou noirs, donc neutres, facilement lavables à l’hôtel.

Apportez deux t-shirts passe-partout, un short et un pantalon long additionnel (propres), une jupe, et utilisez un foulard comme paréo. Testez plusieurs combinaisons avec les mêmes vêtements. Pliez et même roulez vos vêtements pour sauver l’espace. Compartimentez-les par catégories dans des sacs de plastique. Emmenez une seule paire de souliers propres, ballerines ou sandales. Portez vos baskets en avion.

Pour les voyages de plus d’une semaine, prévoyez des pauses « nettoyeur ». Dans certains pays, le service une heure coûte pratiquement rien et vos fringues, immaculées, seront soigneusement pliées. Lavez sous-vêtements et chaussettes (noires passe-partout) en polyester chaque soir dans le lavabo de votre chambre : demain, ils seront secs.

Vous faites du trekking en région froide? Portez vos bottes de marche et vos vêtements chauds dans l’avion. Au lieu d’acheter des bibelots, misez sur des photos ou des souvenirs qui se portent.

Pour votre trousse de voyage, partez avec des échantillons, de très petits formats (les grandes marques offrent des kits voyage) ou achetez vos crèmes, shampoing et savons à destination. Ou prenez ceux de l’hôtel. Utilisez un sac pliable comme sac à mains.

Troquez vos livres papier pour ceux d’une liseuse ou tablette numérique. Cette dernière servira aussi à envoyer vos courriels ou à skyper. Laissez cellulaire (frais d’itinérance prohibitifs), clés, séchoir, fer plat et bijoux à la maison. Vous achetez des souvenirs assez lourds ou volumineux? Envoyez-les à la maison par messager ou par la poste locale (payez avec votre carte de crédit). Les boutiques offrent souvent le service.

Vous allez faire du ski, du golf ou du vélo? Certains transporteurs acceptent gratuitement votre équipement, sinon louez-le là-bas.

Vous partez en voyage d’affaires : envoyez vos documents 48 heures à l’avance au service business de votre hôtel, qui se chargera de l’impression (exigez une confirmation). Achetez vos chemises et blouses à destination : elles ne seront pas froissées. Mettez votre costume dans une housse, comme bagage de cabine, ou posée à plat au fond de la valise.

Gardez dans votre sac de cabine vos médicaments, chargeurs, appareils électroniques et photo ainsi que des vêtements pour au moins 24 heures (en cas de perte de bagages). Sachez que certains transporteurs ne permettent qu’un seul bagage en soute et que les valises de plus de 32 kg sont interdites. Vérifiez vos franchises de bagages et les dimensions acceptées en cabine avant d’acheter le billet d’avion.

Nos conseils :

• Achetez une valise de cabine comme seul bagage, de 23 X 40 X 55 cm (9 X 15,5 X 21,5 po) ou plus petite, poignées et roulettes comprises.

• Remplacez votre ordinateur par une tablette numérique avec clavier portatif bluetooth.

• Après le voyage, notez ce que vous n’avez pas utilisé pour la prochaine fois.

• Achetez votre alcool à la SAQ.

39 recommended
793 views
bookmark icon